Raw pad thaï

Voici une recette de pad thaï revisitée … Crue, saine et gourmande ! A vos assiettes !

Ingrédients

  • 2 petites courgettes
  • 2 carottes
  • 1 panais
  • coriandre fraîche
  • 2 belles cs de tamari
  • 1 cs de purée d’amandes blanches
  • 1 cs de purée d’amandes complètes
  • 1 à 2 poignées de noix de cajou
  • 2 belles cs de jus de citron jaune
  • 1 belle cs de sirop d’agave (ou à défaut érable)
  • 1 cs ou cc (selon les goûts) de gingembre frais râpé
  • 1 cs de curcuma frais râpé
  • 2 à 4 tour de moulin de poivre noir (selon les goûts)
  • radis violet (pour la décoration)

Préparation

  1. Faites tremper les noix de cajou 1h dans l’eau. Puis mettez-les dans le tamis du vitaliseur 2 minutes.
  2. Ensuite mixez-les avec un bon blender (le mien le super blender de Kitchenaid) avec le gingembre, le curcuma, le poivre, les purées d’amandes, les oléagineux, le tamari, le jus de citron, le sirop d’agave … Goûtez et rectifiez si besoin la préparation.
  3. Faites des spaghettis de légumes avec un économe ou un spiraleur. Faites les cuire 2 minutes dans le tamis du vitaliseur ou à défaut 5 minutes à l’étouffée.
  4. Servez aussitôt dans une assiette et ajoutez la sauce par dessus. Pour décorer vous pouvez ajouter de la coriandre fraîche et des légumes crus comme du radis violet.

Les épices utilisés ici (notamment le gingembre, le curcuma et le poivre noir) sont aussi appelés des « super aliments » de part leurs vertus bénéfiques pour l’organisme. En effet, le curcuma est anti-inflammatoire, anti-oxydant, analgésique, il booste l’immunité, stimule la mémoire, … . Le gingembre, quant à lui, est notamment anti-inflammatoire et digestif. Et le poivre noir permet d’améliorer la biodisponibilité du curcuma et du gingembre.
Les oléagineux (fruits à coque) tels que les amandes, les noix de cajou, … sont riches en nutriments essentiels comme les minéraux, oligo-éléments, acides gras essentiels, vitamines et fibres …
La tamari, issu de la fermentation de fèves de soja, de sel marin et d’eau pure pendant 12 à 18 mois, est naturellement sans gluten, il contient des protéines et est riche en probiotiques, qui sont des bactéries nécessaires à la bonne santé de notre microbiote (flore intestinale). Prenons soin de nos intestins, ils représente environ 80% de notre système immunitaire … A noter que le SOYU (une sorte de tamari) peut être fait à base de blé et contient donc du gluten, pensez à lire les étiquettes …
Cette recette est « quasiment » crue, les légumes sont cuits uniquement 2 minutes à 95 degrés (au vitaliseur ici) ce qui permet d’assurer une totale (ou presque) préservation des nutriments essentiels. Vous pouvez ainsi bénéficier de tous les bienfaits des légumes utilisés dans cette préparation.

 

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*